DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Porsche veut aider Volkswagen à sortir de la crise

Vous lisez:

Porsche veut aider Volkswagen à sortir de la crise

Taille du texte Aa Aa

Le conseil de surveillance du groupe Volkswagen étudie l’offre du constructeur de voitures de luxe de prendre 20% de son capital. Cette opération vise à protéger Volkswagen d’un éventuel rachat par un groupe étranger et notamment japonais. Pour Christian Wulff, ministre-président du Land de Basse-Saxe qui détient 18% du capital de Volkswagen, le conseil d’administration de Volkswagen doit être équilibré :

“Nous avons besoin d’un conseil d’administration qui représente les intérêts du groupe Volkswagen, d’Audi et des autres marques, et pas seulement les intérêts de Porsche. Les intérêts de Volkswagen et de Porsche ne sont pas les mêmes, il faut donc bien veiller à l‘équilibre de ces intérêts. Malgré le discours rassurant du patron de Porsche sur les coopérations possibles entre les deux constructeurs, plusieurs membres de la direction de Volkswagen s’inquiète que l’entreprise passe sous tutelle de Ferdinand Piëch. Petit-fils du fondateur de Porsche et à ce titre actionnaire de la marque de voitures de sport, Ferdinand Piëch est également l’ancien pdg de Volkswagen et l’actuel président de son conseil de surveillance. La presse allemande évoque une tentative de putsch contre Piëch de la part des autres membres du conseil mais plusieurs actionnaires dont le représentant des salariés soutiennent l’ex-pdg de Volkswagen.