DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Schröder a battu en retraite, Angela Merkel obtient la chancellerie

Vous lisez:

Schröder a battu en retraite, Angela Merkel obtient la chancellerie

Taille du texte Aa Aa

Mener une politique de compromis, c’est ce qui attend la première chancelière allemande de l’histoire Angela Merkel. Sourire aux lèvres, même si elle est contestée au sein de son parti, même si elle devra renoncer à des pans entiers du programme de la CDU, Angela a montré une satisfaction toute réaliste au siège de son parti à Berlin:

“Premièrement je vais bien, deuxièmement, je pense que cette grande coalition a beaucoup à faire pour répondre au vote des électeurs, à la mission qu’ils nous ont confiée. La CDU-CSU et le SPD, ont montré, de part cet accord, qu’ils prennent très au sérieux le message et les désirs des électeurs. Cet accord entre partis montrent une approche commune des problèmes, de l’avenir du pays et de sa population.” Mais pour définir les grandes lignes de la politique qui sera menée en Allemagne dans les quatre ans à venir, tout reste à faire. Les négociations doivent commencer lundi prochain et elles pourraient durer un mois. Le nouveau gouvernement sera formé de huit ministres conservateurs. Pour l’instant, on sait seulement qu’Edmund Stoïber, rival malheureux de Schröder en 2002 et président de la CSU de Bavière, obtiendrait le poste de ministre de l’Economie et des technologies.

Les sociaux-démocrates emporteraient les huit autres portefeuilles; des ministères importants comme les Finances, les Affaires étrangères, la Justice et les Affaires sociales. Après s‘être accroché trois semaines, Gerhard Schröder, aurait décidé de ne pas faire partie de cette grande coalition. Ses proches affirment qu’il a renoncé à toute fonction dans le gouvernement. Celui qui était chancelier depuis 1998 a affirmé à un magazine allemand que sa carrière allait prendre une autre direction, laissant ainsi le champ libre à Angela Merkel.