DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'aide arrive peu à peu dans le nord du Pakistan

Vous lisez:

L'aide arrive peu à peu dans le nord du Pakistan

Taille du texte Aa Aa

Trois jours après le séisme, les autorités pakistanaises redoutent un bilan de 40 000 morts. La catastrophe a également fait entre 2 et 3 millions de sans-abris, qui pour la plupart n’ont toujours pas vu arriver le moindre secours, notamment dans les villages situés sur les contreforts de l’Himalaya.

Les nombreux blessés attendent des soins. Et la situation sanitaire rend l’arrivée des médecins très urgente. L’organisation Médecins Sans Frontières a mis en garde contre les risques d‘épidémies à Muzaffarabad. Dans la capitale du Cachemire pakistanais, qui a été détruite aux trois-quart, 11 000 personnes sont mortes. Les habitants démunis et désespérés se sont rués sur les premiers camions militaires transportant de l’aide. De nombreuses scènes de pillage ont été observées dans des magasins abandonnés. Car l’aide est encore très rare comme en témoigne un habitant en colère: “Nourriture, eau… il n’y a rien. Quelques personnes m’ont dit qu’il y avait beaucoup d‘équipes de secours qui venaient, qu’elles aidaient beaucoup. On m’a parlé aussi d’hélicoptères, de bus et d’ambulances qui venaient mais on n’a vu personne !”. Les premiers hélicoptères chinook américains et pakistanais sont arrivés dès hier, soit 48 heures après le tremblement de terre. Un délai qu’explique un militaire pakistanais: “Pour n’importe quel désastre, cela prend du temps d’atteindre les personnes touchées. Cela prend environ 48 heures. En plus ici, les routes étaient coupées et il y avait beaucoup de problèmes logistiques”.En attendant les sinistrés ont passé une nouvelle nuit dehors sous des tentes de fortune. Quelques vivres leur sont parvenues. Cette aide devrait maintenant arriver à un rythme plus soutenu grâce à la réouverture des routes.