DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Bulgarie suspecte à son tour des cas de grippe aviaire chez elle

Vous lisez:

La Bulgarie suspecte à son tour des cas de grippe aviaire chez elle

Taille du texte Aa Aa

Simple psychose ou menace réelle ? Après la Roumanie et la Turquie, la Bulgarie redoute à son tour la grippe aviaire. Trois oiseaux ont été retrouvés morts dans le nord du pays. Il ne s’agit pour l’instant que de suspicions, des examens sont en cours et rien ne permet encore de dire que le virus a franchi les frontières bulgares. Sofia a toutefois renforcé les mesures de précaution après les alertes chez ses voisins turcs et roumains.

Concernant la grippe aviaire détectée dans ces deux pays le week-end dernier, les experts soulignent qu’elle n’est pas forcément lié au H5N1 -le virus asiatique. Ils appellent à ne pas s’alarmer et à ne pas confondre épizootie et pandémie humaine. Aujourd’hui au siège de la FAO à Rome, le coordinateur de l’ONU pour ces questions, David Nabarro, est resté lui très prudent. “ Pour prévenir une pandémie de grippe humaine nous devons intensifier la réponse globale à l‘épidémie actuelle de grippe aviaire. Nous ne pouvons pas être certains que les vaccins qui ont été stockés seront efficaces”. La campagne de vaccination est en cours en Roumanie. Mais outre la question de l’efficacité de ce vaccin, se pose le problème de sa quantité. Il faudra au moins six mois pour stocker suffisamment de vaccins pour les zones concernées.“Un délai beaucoup trop long” craint la FAO. Les ministres de la Santé de l’Union européenne se rencontreront le 20 octobre au Royaume-Uni à ce sujet.