DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Madrid et Rabat se penchent sur le dossier de l'immigration clandestine

Vous lisez:

Madrid et Rabat se penchent sur le dossier de l'immigration clandestine

Taille du texte Aa Aa

En pleine crise et en plein drame de l’immigration clandestine, le chef de la diplomatie espagnole se rend au Maroc. Miguel Angel Moratinos est arrivé hier soir à Rabat au moment où les deux pays doivent faire face à une vague d‘émigrants clandestins qui essayent d’atteindre l’Europe via les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla dans le nord du Maroc. Un sujet sensible.

Depuis le début de l‘été, quatorze Africains sont morts en tentant de franchir les grillages érigés autour de ces enclaves. Un pont aérien a entamé hier le rapatriement de plus d’un millier de clandestins sénégalais et maliens à partir de Oudja dans le nord-est du Maroc tandis que des centaines d’autres ont été convoyés à travers le désert dans le sud du pays vers les frontières avec l’Algérie et la Mauritanie. Hier, le représentant de l’Onu en Afrique de l’ouest a rappelé que des dizaines de millions de jeunes n’ont pas d’emploi dans cette partie du continent africain. Des chiffres qui vont augmenter, “si nous ne faisons pas un effort considérable pour créer des emplois et des opportunités en Afrique de l’Ouest”,a-t-il déclaré.