DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sur les ruines de la guerre civile, les Libériens votent

Vous lisez:

Sur les ruines de la guerre civile, les Libériens votent

Taille du texte Aa Aa

Au Libéria, les élections législatives et présidentielles de ce mardi doivent permettre de tourner la page de la violence et de l’instabilité. Dans le scrutin présidentiel, l’ancienne star du football international George Weah est l’un des prétendants les plus sérieux. Il est au coude à coude dans les sondages avec une femme, Ellen Johnson Sirleaf, une ancienne dirigeante de la Banque mondiale. Ces élections sont les premières en 12 ans dans le pays.

Le secrétaire général des Nations unies Kofi Annan a appelé les Libériens à participer massivement et pacifiquement à ces élections auxquelles l’ONU apporte un soutien logistique et technique. Quelques 15 000 Casques bleus sont sur place. Le Libéria a été dévasté par 14 années de guerre civile successives qui ont fait quelques 300 000 morts et contraint des centaines de milliers de Libériens à l’exil. George Weah, 39 ans, a promis de reconstruire le pays et de le sortir de la pauvreté. Sa rivale et les 20 autres candidats, qui comprennent des chefs de guerre ou des hommes d’affaires, ont fait campagne avec les mêmes promesses. Une campagne électorale qui s’est déroulée pacifiquement : un bon signe selon les observateurs.