DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : recrudescence de la violence et revirement des Sunnites

Vous lisez:

Irak : recrudescence de la violence et revirement des Sunnites

Taille du texte Aa Aa

Alors que la violence fait rage à quelques jours du référendum en Irak, un accord politique de dernière minute convainc le plus grand parti sunnite de voter oui au projet de constitution.Au moins 46 Irakiens ont été tués hier dans diverses attaques notamment dans des attentats-suicides à Bagdad et à Tall Afar, ville située à 80 km à l’ouest de Mossoul dans le nord du pays. Des dizaines d’autres Irakiens ont été blessés. Ces attentats viennent confirmer les craintes d’une recrudescence des violences à l’approche de la consultation populaire du 15 octobre cruciale pour l’avenir de l’Irak mais aussi pour celui des troupes étrangères.

Pour tenter d’empêcher au maximum ces violences, les autorités ont pris des mesures de sécurité draconniennes : l’aéroport international de Bagdad sera fermé à partir de demain jusqu’au 16 octobre, tout comme les frontières. Plus de 15,5 millions d’Irakiens seront appelés à se rendre aux urnes samedi. Hier soir, après un accord avec des dirigeants irakiens, le principal parti sunnite le Parti Islamique, qui appelait jusqu’ici à voter non, a indiqué qu’il allait désormais appelé à dire “oui” au projet de constitution. L’accord conclu permet d’amender le texte après les élections de décembre.