DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'aide arrive au Pakistan, mais souvent trop tard

Vous lisez:

L'aide arrive au Pakistan, mais souvent trop tard

Taille du texte Aa Aa

Quatre jours après le tremblement de terre, partout dans le Cachemire, le désespoir des survivants est criant. Les heures passent, et les secours ne sont toujours pas parvenus dans la plupart des villages, rasés. L’odeur putride des cadavres empoisonne l’air. Le froid de l’hiver qui approche vient s’ajouter à la tragédie. Nous sommes en effet dans une zone de montagne, l‘épicentre du séisme se trouve dans une région reculée du Cachemire, et les rescapés ont un besoin urgent de tentes et de couvertures.

Seuls les hélicoptères sont capables de rejoindre ces zones. Les Etats-Unis vont envoyer 24 appareils supplémentaires, deux hélicoptères allemands et quatre afghans sont attendus dans les prochains jours. De son côté, l’Otan a décidé hier soir un appui aérien pour transporter de l’aide humanitaire au Pakistan. Le Pakistan qui pleure 40 000 morts.