DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ancien homme fort de la Syrie au Liban s'est suicidé

Vous lisez:

L'ancien homme fort de la Syrie au Liban s'est suicidé

Taille du texte Aa Aa

Ghazi Kanaan, le ministre syrien de l’Intérieur s’est donné la mort mercredi matin dans son bureau à Damas, c’est en tout cas ce qu’ont annoncé les autorités syriennes. Pendant 20 ans de 1982 à 2002, Ghazi Kanaan, a été le plus haut représentant de Damas au Liban. Il a notamment dirigé les puissants services de renseignements militaires. A son retour à Damas, il est chargé de la sécurité publique avant d‘être nommé ministre de l’Intérieur il y a un an. Il avait été interrogé il y a deux semaines par la commission d’enquête de l’ONU chargée de faire la lumière sur l’assassinat à Beyrouth de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri. Deux mois avant cette audition, le ministre avait indiqué ne détenir aucune information à ce sujet. Et quelques heures avant sa mort ce matin, il avait donné une interwiew dans laquelle il démentait avoir touché de l’argent de Rafic Hariri.

Quatre généraux libanais proches de Damas ont été inculpés dans cette affaire. Au Liban, nombreux sont ceux qui accusent la Syrie d’avoir planifié cet assassinat. Le gouvernement syrien lui, dément. La mort de Rafic Hariri, victime d’un attentat au camion piégé, a plongé le Liban dans une crise politique sans précédent. Il a servi de catalyseur à un vaste mouvement de protestation antisyrien qui a abouti au départ définitif des 14.000 militaires et agents syriens stationnés au pays du Cèdre.