DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grippe aviaire : le H5N1 détecté en Turquie

Vous lisez:

Grippe aviaire : le H5N1 détecté en Turquie

Taille du texte Aa Aa

Mauvaise nouvelle : le virus de la grippe aviaire détecté en Turquie est bien le H5 N1, la souche qui a entraîné en Asie la mort d’une soixantaine de personnes depuis fin 2003. C’est ce qu’a annoncé tout à l’heure le commissaire européen à la santé, alors que les incertitudes demeurent encore sur la Roumanie. mais Bruxelles ne se fait guère d’illusions

“Nous avons maintenant reçu la confirmation que le virus trouvé en Turquie est le virus de la grippe aviaire H5N1 hautement pathogène”, a annoncé Markos Kyprianou évoquant un “lien direct avec les récents virus trouvés en Russie, Mongolie et Chine”. Pour la Roumanie, les tests ont confirmé qu’il s’agissait aussi du virus H5, mais on ne sait pas encore de quelle souche il s’agit, on travaille en tous cas dans cette hypothèse” a ajouté le commissaire. S’il s’agit du dangereux H5N1, c’est un coup dur pour l’Europe qui serait alors touchée pour la première fois. On devrait en savoir plus au plus tard demain matin : un laboratoire britannique est en train d‘étudier des échantillons des volailles infectées dans le delta du Danube. Bruxelles s’attend à la pire nouvelle, et recommande aux Etats-membres de se préparer à une pandémie possible de grippe aviaire. La commission va interdire dans la journée l’importation de Roumanie des oiseaux vivants, et des produits issus de la volaille. Elle a indiqué qu’elle voulait débloquer un fond de solidarité d’un milliard d’euros pour l’aide au développement d’antiviraux en cas de pandémie.