DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Caucase russe : près de 100 morts après l'assaut des rebelles tchétchènes

Vous lisez:

Caucase russe : près de 100 morts après l'assaut des rebelles tchétchènes

Taille du texte Aa Aa

Vingt-quatre heures après l’assaut, les habitants de Naltchik sont toujours sous le choc. Le calme est revenu jeudi après-midi dans la cité du Caucase russe, capitale de Kabardino-Balkarie, mais des combattants tiendraient toujours un commissariat et un magasin de souvenirs avec probablement des otages. Le Kremlin a déployé sur place 1 500 soldats et 500 membres de ses troupes spéciales. Ce dispositif exceptionnnel est la réponse à l’opération commando lancée plus tôt dans la matinée par entre 100 et 300 rebelles contre les forces de sécurité russes.

Les assaillants, qui seraient des séparatistes tchétchènes, ont attaqué simultanément trois commissariats de police et des sièges locaux du ministère de l’Intérieur et du FSB. Les combats qui ont suivi ont donné lieu à de véritables scènes de guérilla urbaine et le bilan s’annonce très lourd. Officiellement, on compterait 61 morts parmi les rebelles, 12 parmi les forces de l’ordre et 12 également du côté des civils. Mais pour ces derniers, les journaux russes évoquent une toute autre réalité. Selon eux, quelques 80 civils pourraient avoir été tués. Moscou, qui négocie la rédition des derniers combattants, a ordonné le blocus complet de Naltchik. Ces violences, que Vladimir Poutine attribue aux islamistes radicaux, constituent pour le président russe un nouvel affront. Ilassure régulièrement que la situation se “normalise” dans le Caucase.