DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouverture du XVème sommet ibéro-américain

Vous lisez:

Ouverture du XVème sommet ibéro-américain

Taille du texte Aa Aa

Passer à l’action et obtenir des résultats concrets : c’est l’ambition des 22 chefs d’Etat et de gouvernement qui se réunissent à partir de vendredi, et pour deux jours, à Salamanque, en Espagne, à l’occasion du XVème sommet ibéro-américain. Ils doivent répondre aux critiques qui se sont amplifiées sur l’inutilité de ce sommet, sommet durant lequel le président cubain Fidel Castro va une nouvelle fois briller par son absence. Il n’y assiste pas depuis cinq ans. Les responsables nicaraguayen et équatorien sont aussi absents, à cause des crises politiques auxquelles ils doivent faire face, salvadorien et guatémaltèque également à la suite des tragédies provoquées par la tempête tropicale Stan dans leurs pays.

Ce XVème sommet ibéro-américain, présidé par le roi d’Espagne, s’est donc fixé un programme très fourni : les questions du terrorisme et de l’immigration seront abordées, ainsi que les échanges économiques et la lutte contre les catastrophes naturelles et la pauvreté. L’Espagne souhaite aussi faire avancer le dossier de la dette et conforter son rôle d’interlocuteur européen privilégié de l’Amérique latine.