DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les mesures se multiplient contre la grippe aviaire

Vous lisez:

Les mesures se multiplient contre la grippe aviaire

Taille du texte Aa Aa

Les autorités roumaines imposent des mesures sanitaires encore plus strictes depuis la confirmation de la présence de la grippe aviaire, alors que le reste de l’Europe se prépare à contrer une éventuelle pandémie.

La Roumanie a renforcé ses contrôles, procédant dans les zones touchées par le virus à des opérations de décontamination des hommes, des animaux, des habitations et des véhicules. Le rythme des abattages s’est intensifié alors que dans cette région rurale, les volailles sont essentielles, oeufs et viande de poulet assurant une grande partie de l’alimentation. Un drame humain pour des populations souvent très pauvres qui pratiquent une agriculture de subsistance. La perspective d’un hiver sans nourriture est dans tous les esprits. Le virus détecté est en tout cas bien le H5N1, qui a déjà tué une soixantaine de personnes en Asie du sud-est. La confirmation est arrivée samedi d’un laboratoire britannique après l’examen d‘échantillons prélevés en Roumanie. La souche est la même que celle trouvée en Turquie au cours de la semaine et confirme que la zone autour de la Mer noire et proche du delta du Danube a été touchée. Une zone très fréquentée par les oiseaux migrateurs, principaux propagateurs du virus.La Roumanie coordonne ses efforts avec les pays voisins pour tenter d’enrayer le fléau de la grippe aviaire, avec la Moldavie notamment, mais aussi l’Ukraine et la Bulgarie afin d’adopter une stratégie commune. En Turquie, désinfection et abattage continuent également alors que les neuf personnes examinées et susceptibles d’avoir attrapé la grippe aviaire ont pu sortir de l’hôpital, elles n’ont pas été infectées par le virus.