DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une première en Italie : des élections primaires à gauche

Vous lisez:

Une première en Italie : des élections primaires à gauche

Taille du texte Aa Aa

Cette consultation va servir à désigner le chef de file de l’Unione, regroupant 9 partis de la gauche et du centre gauche, en vue des élections législatives qui auront lieu au printemps prochain.7 candidats sont en lice et le grand favori est Romano Prodi, l’ancien chef du gouvernement italien qui fut aussi de 1999 à 2004 le président de la Commission européenne. A 65 ans, Romano Prodi ne s’est pas ménagé et a parcouru la péninsule pendant un mois afin de faire campagne pour ses primaires.

Les sondages le créditent de 60% des intentions de vote contre 22% pour son rival le plus sérieux, Fausto Bertinotti, qui dirige les néo-communistes de la “Rifondazione comunista”. Ce scrutin est le premier de ce type jamais réalisé en Europe. Plus de 10.000 bureaux de vote seront tenus par 40.000 volontaires dans tout le pays. Les votants devront se présenter avec une pièce d’identité et…un euro à titre de participation aux frais d’organisation. Reste que l’investiture probable de Prodi risque d‘être affaiblie par la nouvelle loi électorale, voulue par la majorité de Silvio Berlusconi. Un retour à la proportionnelle qui vise directement la coalition de gauche car elle redonne une influence aux petits partis.