DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attaque de Naltchic : la revendication de Bassaïev

Vous lisez:

Attaque de Naltchic : la revendication de Bassaïev

Taille du texte Aa Aa

L’ennemi N°1 de Moscou serait le cerveau de l’attaque de Naltchic. Quatre jours après cette attaque de la guerilla islamiste contre les forces russes, dans le Caucase, le chef de guerre tchétchène Chamil Bassaïev revendique l’organisation de l’opération “Victoire ou Paradis”. Une opération qui visait les forces de sécurité russes dans la capitale de la république russe de Kabardino-Balkarie.

Dans un e-mail publié sur un site tchétchène indépendentiste, Chamil Bassaïev donne des détails sur l’opération : selon ce mail, le matin du 13 octobre, à 9h14, 217 combattants ont attaqué en même temps plusieurs bâtiments stratégiques des forces de sécurité russes. Bilan officiel : 12 civils et 33 soldats tués. La version de Bassaïev avance, elle, le chiffre de 140 morts.

L’année dernière, Chamil Bassaiev avait déjà revendiqué la prise d’otage de Beslan qui avait fait 330 victimes, dont la moitié des enfants.