DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La grippe aviaire continue bel et bien sa progression.

Vous lisez:

La grippe aviaire continue bel et bien sa progression.

Taille du texte Aa Aa

La présence du H5N1 a été confirmée dans la région de Toula, à 300 kilomètres au sud de Moscou, signe de la propagation du virus de la Sibérie vers la partie européenne de la Russie. La présence du virus a été également confirmée dans un deuxième foyer de Roumanie, dans le delta du Danube.

Résultat, en Allemagne, les autorités ont décrété l’isolement des volailles sur l’ensemble du territoire jusqu’au 15 décembre. En Grèce, on attend toujours de savoir si la dinde malade repérée dans un petit élevage familial de l‘île d’Oinousses, en mer Egée, est porteuse du virus H5N1. Le ministre grec de la Santé s’est rendu aujourd’hui sur l‘île. Nikitas kaklamanis a déjeuné sur place, avec au menu du poulet local, illustrant le souci du gouvernement de rassurer la population … C’est sur cet îlot à quelques kilomètres des côtes turques qu’a été découvert le premier cas suspect de grippe aviaire dans l’Ue. L’Europe qui se prépare à l‘éventualité d’une pandémie, de plus en plus plausible selon les experts. La Hongrie vient d’annoncer qu’un prototype de vaccin développé depuis le mois de septembre contre la grippe aviaire a donné des résultats positifs pour l’homme, ce serait un pas indispensable à la mise au point d’un vrai vaccin. D’ici la fin de l’année, la Commission européenne compte en tous cas organiser un exercice de simulation de crise pour tester les capacités de l’Union à réagir efficacement.