DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Asie rattrapée par la grippe aviaire

Vous lisez:

L'Asie rattrapée par la grippe aviaire

Taille du texte Aa Aa

Un Thaïlandais de 48 ans a succombé dans la nuit de mercredi à jeudi à l‘épizootie. Il s’agit d’un fermier qui avait mangé ses poulets malades. C’est le premier décès depuis un an, malgré les mesures de grande ampleur pour combattre la contagion chez les bêtes. La Thaïlande ces dernières années a abattu 60 millions de volatiles.

Alors que plus de 60 personnes sont mortes en Asie, dont 41 pour le seul Vietnam, la Chine pousse, elle, un cri d’alarme. La situation est grave, annonce ce jeudi son vice-premier ministre, au lendemain de l’apparition d’un nouveau cas de grippe aviaire, après 2 mois de répit. La Chine fait partie de cette désormais longue liste de pays asiatiques frappés par le virus H5N1. Pékin est accusé par Taïwan de lui avoir envoyé illégalement des volailles infectées. Le 14 octobre, il y a 6 jours, les gardes-côtes taïwanais ont arrêté un cargo battant pavillon panaméen. A son bord : 1000 bêtes infectées, qui ont été tuées dès leur arrivée. Du déjà vu : en novembre 2003, la même chose s‘était passée avec cette fois des canards.