DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réforme très controversée de la constitution en Italie

Vous lisez:

Réforme très controversée de la constitution en Italie

Taille du texte Aa Aa

Elle a été adoptée par la chambre des députés et va accroître les pouvoirs du président du conseil qui deviendra alors premier ministre.

Elle va surtout renforcer la décentralisation en faveur des régions pour la plus grande satisfaction de la Ligue du Nord qui en avait fait la raison d‘être de sa présence dans le gouvernement Berlusconi. Mais pour entrer en vigueur, cette modification devra être approuvée par le Sénat et soumise à un référendum populaire qui devrait avoir lieu en 2006. Romano Prodi qui vient d‘être désigné comme le leader de l’opposition de gauche pour les élections législatives du 9 avril prochain dénonce un nouveau coup porté aux institutions : “Aujourd’hui c’est un grand pas en arrière pour l’Italie et il appartient au peuple italien dans son ensemble de le corriger par son vote”. Cette décentralisation surnommée “dévolution” va accorder des pouvoirs accrus aux régions dans les domaines de la santé et de l‘éducation. La gauche craint un renforcement des déséquilibres entre les régions riches du Nord et celles beaucoup plus pauvres du Sud.