DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Mexique retient son souffle à l'approche de Wilma

Vous lisez:

Le Mexique retient son souffle à l'approche de Wilma

Taille du texte Aa Aa

Dans quelques heures la péninsule du Yucatan, au Mexique, sera balayée par les flots. Wilma, l’ouragan de force 4 et ses vents à 240 km/heure, vont d’abord frapper l‘île de Cozumel puis Cancun et Playa del Carmen, hauts lieux touristiques. Les plages ont été désertées, les habitants comme les touristes ont été mis à l’abri. 38 000 touristes ont passé la nuit dans des centres d’hébergement et attendent la réouverture de l’aéroport de Cancun pour quitter le pays. Wilma, déjà très dangereux, pourrait regagner en puissance avant de frapper les côtes mexicaines. Ce vendredi soir ou demain matin il atteindra Cuba où 230 000 personnes ont été évacuées dans la province de Pinar del Rio.

Le cyclone devrait ensuite faiblir puis traverser la pointe sud de la Floride. Le gouverneur Jeff Bush a déclaré l‘état d’urgence, la Garde nationale est mobilisée. Pas question de revivre le cauchemar Katrina. La population fait déjà ses réserves, essence, eau et nourriture. Wilma est le 12ème cyclone de la saison dans l’Atlantique, du jamais vu depuis 35 ans.