DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grippe aviaire: La Chine annonce des mesures extrèmes en cas d'épidémie

Vous lisez:

Grippe aviaire: La Chine annonce des mesures extrèmes en cas d'épidémie

Taille du texte Aa Aa

La Chine fermera ses frontières si elle détecte un seul cas de contagion de grippe aviaire entre hommes. Une mesure extrème pour faire face à une éventuelle épidémie. La Chine est inquiète: après deux mois de répit, le virus a fait sa réapparition mercredi. La priorité de Pékin est de sauver des vies même si ces mesures mettent un frein à son économie. La Chine tire ainsi les leçons de sa gestion catastrophique du SRAS en 2003.

L’Asie est en première ligne face à la maladie. Toutes les 67 victimes du virus H5N1 ont été recensées sur le continent. La dernière a succombé jeudi en Thaïlande, un fermier de 48 ans. Son fils de 7 ans est hospitalisé mais ses jours ne sont plus en danger. Les autorités sont soulagées: le fermier n’a pas transmis le virus à son fils, il a été infecté par des volailles contaminées. La grippe aviaire est une maladie courante chez les volailles que les hommes ne peuvent pas contracter facilement. Mais les scientifiques redoutent que la souche H5N1 puisse connaître une mutation génétique la rendant transmissible d’humain à humain.