DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jour après jour, la grippe aviaire se propage à travers l'Europe

Vous lisez:

Jour après jour, la grippe aviaire se propage à travers l'Europe

Taille du texte Aa Aa

Ce samedi, des tests effectués en Suède sur un canard mort ont révélé qu’il était porteur du virus de la grippe aviaire. Il est encore trop tôt pour indiquer s’il s’agit de la souche H5N1, transmissible à l’homme. En Croatie, les autorités ont multiplié les mesures de prévention de propagation du virus après la découverte dans un lac des cadavres de douze cygnes dont six étaient porteurs du virus. Toutes les volailles dans un rayon de trois kilomètres du lac vont être euthanasiées.

Vendredi, le ministère britannique de l’Agriculture avait révélé qu’un perroquet mort en quarantaine avait été diagnostiqué comme porteur de la grippe aviaire. Le perroquet en question avait été importé du Surinam. Debby Reynolds, responsable de l’Office britannique vétérinaire : “Tous les oiseaux qui arrivent d’autres pays que ceux de l’Union européenne sont mis systématiquement en quarantaine. Sur le territoire britannique, il n’y a pas de présence du virus.” C’est également l’attente en Grèce et en Macédoine où la grippe aviaire a été détectée. Pour le moment seules la Roumanie et la Turquie ont confirmé la présence de la souche pathogène H5N1. Le risque n’a jusqu‘à présent été prouvé que lors de contacts fréquents avec les oiseaux infectés. La transmission se fait par voie respiratoire ou par les yeux. Des vaccins adaptés sont à l‘étude dans plusieurs laboratoires.