DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le virus découvert sur un perroquet en Grande-Bretagne est bien le H5N1

Vous lisez:

Le virus découvert sur un perroquet en Grande-Bretagne est bien le H5N1

Taille du texte Aa Aa

Les tests ont été effectués par le laboratoire vétérinaire de Weybridge, l’un des centres de références mondiaux pour les maladies animales. La souche ressemble à celle d’oiseaux retrouvés morts en Chine l’an dernier. Le labo a par contre précisé que la souche n’est pas similaire aux souches découvertes en Roumanie et en Turquie précédemment. L’oiseau mort était en quarantaine, en provenance d’Amérique du sud, et a cotoyé des oiseaux venant de Taïwan.

Outre le cas recensé au Royaume-Uni, les cas confirmés de grippe aviaire de souche H5N1 en Europe se trouvent en Russie, en Roumanie et en Turquie alors qu’en Ukraine, Suède, Macédoine, Bulgarie et Croatie, le virus n’est pas le même. En Suède, l’un des sept canards retrouvés morts a été examiné. Il est porteur d’un virus de la grippe différent du H5N1 et faiblement pathogène. En Croatie, des milliers de volailles ont été abattues préventivement après la confirmation du virus H5 retrouvé sur des cygnes morts. L’Union européenne se prépare aujourd’hui à mettre un embargo sur tous les oiseaux sauvages importés alors qu‘à Ottawa au Canada une réunion des principaux ministres de la santé de la planète a lieu aujourd’hui et demain pour décider des mesures à prendre.