DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pologne : victoire surprise du conservateur Lech Kaczynski à la présidentielle

Vous lisez:

Pologne : victoire surprise du conservateur Lech Kaczynski à la présidentielle

Taille du texte Aa Aa

Contrairement à ce qu’annonçaient tous les sondages, il a remporté le second tour de l‘élection présidentielle avec 55,44% des voix. Lech Kaczynski, 56 ans, a fait campagne sur la fracture sociale, la peur des réformes, attaquant les vues libérales de son adversaire, il a reçu le soutien des populistes du mouvement Autodéfense ainsi que des catholiques fondamentalistes. Cet eurosceptique est contre l’avortement et pour la peine de mort. Après l’annonce des résultats, il a tressé des couronnes de lauriers à son frère jumeau Jaroslaw, vainqueur des dernières élections législatives : “Mesdames et Messieurs, je tiens à remercier le président de mon parti Droit et Justice, Jaroslaw Kaczynski. Il a été le principal stratège, il a unifié les gens, parfois même contre ma volonté. J’ai envie de lui dire : Monsieur le Président, la mission est accomplie”.

Il succède au social-démocrate Aleksander Kwaniewski qui ne pouvait se représenter après deux mandats. Lech Kaczynski ne partait pourtant pas favori face à Donald Tusk qui militait pour des réformes radicales afin de relancer l‘économie. Il était soutenu par les grandes villes et les diplômés tandis que la campagne préférait le candidat conservateur. Le président du parti libéral Plateforme civique n’en est pas pour autant sur la touche puisque son parti et celui des Kaczynski se sont entendus après les élections législatives pour former une coalition gouvernementale : “Nous garderons l‘équilibre de chaque pôle et ferons en sorte de ne heurter personne pour être sûr que la Pologne reste une nation libre et fière”. La Pologne, désormais membre de l’Union européenne, devrait dans les prochaines années s’attaquer à un nouveau défi : son intégration dans la zone euro.