DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Union Européenne donne la chair de poule à ses consommateurs

Vous lisez:

L'Union Européenne donne la chair de poule à ses consommateurs

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain d’une Conférence internationale sur la Grippe aviaire qui a réuni à Ottawa, tous les principaux acteurs du dossier, l’Union européenne a décidé d’accroître son niveau de recommandation en direction des consommateurs de produits avicoles. Un principe de précaution également défendu par le ministre canadien de la Santé:

“Nous savons qu’une pandémie peut arriver, nous ne savons pas où, ni quand. Elle peut ne pas intervenir au cours des 50 prochaines années et ce serait magnifique, mais nous devons être prêts.” a insisté Ujjal Dosanjh. La Commission européenne après avoir interdit les importations d’oiseaux sauvages sur son territoire, recommande donc de ne pas consommer d’oeufs crus et de bien faire cuire les viandes. Des mesures préventives censées rassurer. La Conférence d’Ottawa a surtout insisté sur la nécessité d’une aide aux pays d’Asie et sur une meilleure coopération internationale, seule capable d’enrayer l‘épizootie et d‘éviter l’apparition d’une pandémie. La Croatie a confirmé la présence du virus H5N1, transmissible à l’homme, sur son territoire. L’Allemagne a identifié un foyer de grippe aviaire dans l’ouest du pays. Pour l’heure aucune victime humaine n’a été enregistrée en dehors du continent asiatique.