DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Plamegate : Bush peut-être dans une nouvelle tourmente

Vous lisez:

Plamegate : Bush peut-être dans une nouvelle tourmente

Taille du texte Aa Aa

On l’appelle “Bush’sbrain”. Karl Rove est le cerveau du président. Depuis des années, il est le conseiller politique du président américain. Son ombre. Il a ciselé ses campagnes, son image. Aujourd’hui, il est son tourment. Karl Rove est dans le collimateur de la justice pour une affaire de fuite touchant la guerre en Irak, qui pourrait déboucher sur des inculpations en haut-lieu dans la semaine. Outre-atlantique, une affaire qui fait grand bruit, déjà surnommée “Plamegate”, du nom de cette femme, Valerie Plame. Epouse d’un critique notoire de la guerre en Irak, un ex-diplomate, elle était aussi un agent de la cia. L’enquête cherche à savoir pourquoi ses fonctions ont été étalées début 2003 dans la presse, discréditant d’un coup son mari, et ruinant sa carrière.

Affaire tordue, qui implique aussi le directeur de cabinet du vice-président Dick Cheney, M. Libby. Tout comme Karl Rove, Libby a du se présenter plusieurs fois devant la chambre d’accusation. Les deux hommes pourraient avoir été à la source d’une cabale secrète visant à lancer la guerre en Irak en manipulant certains dossiers et au mépris des oppositions. Naturellement, des mises en cause en haut-lieu bien embarrassante : “ le vice-président rencontre une situation de plus en plus sérieuse”, estime cet analyste. Un scandale qui tombe au plus mal pour l’administration Bush, alors que l’opposition à la guerre en Irak ne cesse de monter et que la cote de popularité du président est au plus bas.