DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un incendie meurtrier et une grosse polémique aux Pays-Bas

Vous lisez:

Un incendie meurtrier et une grosse polémique aux Pays-Bas

Taille du texte Aa Aa

Onze clandestins sont morts dans la nuit de mercredi à jeudi dans le centre de rétention de l’aéroport d’Amsterdam-Schipol. Une des ailes du bâtiment situé près des pistes a été détruite par les flammes pour une raison indéterminée. On dénombre aussi 15 blessés parmi lesquels des détenus et des gendarmes. La polémique est apparue dès jeudi matin quand des rescapés ont affirmé que leur alerte n’avait pas été prise au sérieux. Le ministre de la justice néerlandais a pris la défense des gardiens qui ont fait, selon lui, “tout leur possible”. Il a en revanche admis des lacunes sur le plan de la sécurité et a promis des mesures pour “qu’un tel drame ne se reproduise plus”.

Les défaillances de ce centre, où le feu s’est rapidement propagé, étaient pourtant connues. Ces bâtiments en préfabriqué avaient été assemblés dans l’urgence en 2002. En outre, l’ouverture des cellules ne pouvait se faire que manuellement, une porte à la fois, ce qui n’est pas habituel dans un centre de détention. Celui-ci accueillait 350 personnes en attente d’expulsion, immigrés clandestins et trafiquant de drogue. Deux enquêtes ont été ouvertes, l’une judiciaire, l’autre indépendante et l’opposition réclame déjà un débat sur ce thème au parlement.