DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grippe aviaire : l'Europe entre prévention, inquiétude et appels au calme

Vous lisez:

Grippe aviaire : l'Europe entre prévention, inquiétude et appels au calme

Taille du texte Aa Aa

Malgré les appels au calme des scientifiques et l’inquiétude des agriculteurs, les gouvernements européens multiplient les mesures de précaution pour éviter la propagation de la grippe aviaire.

Dans plusieurs pays comme en France et en Irlande, l’interdiction de vendre des volailles vivantes est venue s’ajouter aux mesures de confinement déjà en vigueur dans certaines régions. La Roumanie a annoncé qu’un héron retrouvé mort il y a une semaine près de la frontière avec la Moldavie était bien porteur de la souche H5N1 du virus. Les quelques régions relativement isolées où le virus a été détecté suffisent à provoquer une véritable psychose. Pourtant le virus ne passera pas forcément de l’animal à l’homme rappellent les scientifiques qui après avoir contribué à nourrir les inquiétudes, tentent désormais de calmer le jeu. Un peu tard estiment les agriculteurs, comme les Italiens qui dénonçaient ce vendredi devant le Parlement la baisse de la consommationm de volailles provoquée par la psychose. Les ventes ont en effet chuté de 50% en Italie.