DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Hariri : la Syrie va mener sa propre enquête

Vous lisez:

Affaire Hariri : la Syrie va mener sa propre enquête

Taille du texte Aa Aa

Le Président syrien Bachar al-Assad a décidé de constituer sa propre commission d’enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri.

Selon le décret présidentiel, “la commission spéciale syrienne coopérera avec la commission d’enquête de l’ONU et avec les autorités judiciaires libanaises”. Une déclaration qui suit le rapport d’enquête internationale de l’ONU sur l’assassinat, en février, de Rafic Hariri, qui recommande à la Syrie de mener une enquête dans ce dossier. Le rapport de Detlev Mehlis met clairement en cause les présidents du Liban et de la Syrie et nomme explicitament des proches de l’entourage de ce dernier. Dans quelques jours, le Conseil de Sécurité de l’ONU devrait adopter la résolution proposée par Paris et Washington, résolution qui prévoit des sanctions économiques à l’encontre de la Syrie, si elle ne coopère pas pleinement avec l’ONU.