DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etats-Unis : le 'CIAgate' éclabousse une administration déjà fragilisée

Vous lisez:

Etats-Unis : le 'CIAgate' éclabousse une administration déjà fragilisée

Taille du texte Aa Aa

Pour la Maison Blanche, l’inculpation de Lewis Libby est un revers sans précédent. En déplacement dans le pays, le président américain, tout comme son vice-président, avaient vendredi bien du mal à cacher leur malaise. L’affaire fait grand bruit aux Etats-Unis, certains évoquent un “CIAgate”, et les démocrates dénoncent “la corruption de l’administration républicaine”.

L’analyse de Jennifer Palmieri, une proche de l’ancien président Bill Clinton : “Une des différences, je pense, entre ce qui se passe dans la Maison Blanche de Bush et celle de Clinton, c’est qu’avec l’affaire Lewinski, nous avions à faire à une faute personnelle du président. Cela n’avait rien à voir avec le travail que Clinton faisait en tant que président. Le scandale Bush, c’est celui de la manipulation de l’information pour provoquer la guerre en Irak, et du mensonge pour la justifier. Voilà, ce que c’est fondamentalement, et c’est la raison pour laquelle, c’est un si gros problème pour son administration.” L’inculpation du directeur de cabinet du vice-président tombe en tout cas au pire moment pour George W. Bush, qui, de Katrina à l’Irak, en passant par la composition de la Cour suprême, accumule les difficultés.