DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Inde est en état d'alerte maximum

Vous lisez:

L'Inde est en état d'alerte maximum

Taille du texte Aa Aa

Sécurité maximum après le triple attentat qui a fait samedi au moins 61 morts et près de 200 blessés à New Delhi. Un groupe inconnu se faisant appeler“Inquilab” révolution en français a revendiqué les attaques qui ont visé un bus et deux marchés populaires de la capitale. Il a promis d’autres actions si l’Inde ne retirait pas ses troupes du Cachemire. Cette revendication doit encore être vérifiée mais selon la police indienne, ce groupe serait lié à l’un des trois principaux mouvements de la guérilla séparatiste qui combat les forces indiennes dans cette région de l’Himalaya. Le Cachemire est divisé et disputé entre le Pakistan et l’Inde depuis leur indépendance en 1947. Pour les experts, ces attentats sont donc l’oeuvre de groupes terroristes opposés au processus de paix entre les deux frères ennemis.

Malgré la peur, les Indiens ont repris le chemin des boutiques ce dimanche. Dans deux jours ils fêteront Diwali, la fête des Lumières, la plus importante des célébrations hindoues.

Du côté de l’enquête, 10 personnes interpellées samedi soir sont toujours en garde à vue. Quand aux engins utilisés, on sait que l’une des bombes était munie d’un détonateur électrique. Des prélèvements sur les lieux des attentats sont en cours d’analyse.