DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soixante après sa destruction, la Frauenkirche de Dresde ouvre à nouveau ses portes

Vous lisez:

Soixante après sa destruction, la Frauenkirche de Dresde ouvre à nouveau ses portes

Taille du texte Aa Aa

La célèbre église baroque avait été laissée en ruines par les bombardements alliés de 1945. Sa renaissance est tout un symbole, elle marque notamment la réconciliation entre Allemands et Britanniques.

Les principaux personnages politiques allemands étaient présents pour une messe protestante, Angela Merkel, la future chancelière, et le chancelier sortant, Gerhard Schröder. L‘église est ouverte au public depuis 13 heures, un concert puis une messe oeucuménique viennent compléter cette journée d’inauguration. Edifiée au XVIIIe siècle l‘église Notre-Dame de Dresde Frauenkirche était, jusquà sa destruction en 1945, l’un des emblèmes architecturaux de la période baroque de la ville de l’ex-RDA. La reconstruction de la Frauenkirche a duré douze ans et coûté quelques 180 millions d’euros. Le projet n’aurait pu voir le jour sans la mobilisation de Londres et de 600 000 donateurs privés sous l‘égide du duc de Kent. Ce n’est qu’en 1994, cinq ans après la chute du Mur de Berlin, que le projet de reconstruction de l‘église a débuté. Près de 200 ouvriers, représentant 30 métiers, ont participé aux travaux.