DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

GB : un test de connaissance pour devenir britannique

Vous lisez:

GB : un test de connaissance pour devenir britannique

Taille du texte Aa Aa

Tous les candidats qui souhaitent acquérir cette nationalité y sont soumis à compter de ce mardi. Objectif : évaluer les connaissances du mode de vie et des institutions du pays.

Le test comprend 24 questions. Il est pratiqué sur ordinateur. Pour être reçu, il faut répondre correctement à au moins 18 questions. Mais les questions sont très pointues, même pour ceux qui détiennent déjà un passeport britannique. Illustration : parmi les questions proposées, il y a “quels sont les deux numéros de téléphone des services d’urgence?” Un jeune Britannique répond : “Il y a le 999”. Mauvaise réponse : au Royaume-Uni, il y a deux numéros d’urgence: le 999 et le 112. Certains Britanniques ont beaucoup de mal à répondre et s’interrogent sur le bien-fondé de ce test : “Je ne connais pas certaines des réponses et pourtant j’ai un passeport britannique”, sourit une jeune femme interrogée dans la rue. Pour Tony McNulty, le secrétaire d’Etat à l’Immigration, “ce test n’est pas un examen de la capacité de chacun à devenir Britannique mais plutôt celui de son désir de devenir citoyen”. Ce test fait suite à l’introduction de cérémonies publiques d’attribution de la nationalité britannique avec prestation de serment.