DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : le SPD se choisit un chef, mais la "Grande Coalition" tremble

Vous lisez:

Allemagne : le SPD se choisit un chef, mais la "Grande Coalition" tremble

Taille du texte Aa Aa

La direction du SPD tente de se dépêtrer de la crise et choisit Matthias Platzeck comme futur chef. Cet Allemand de l’Est de 51 ans a lui-même annoncé la nouvelle mardi soir à Berlin et s’est dit “honoré”. Platzeck, un proche de Gerhard Schroeder, est Ministre-Président de l’Etat régional de Brandebourg.

Le choix de ce candidat a été fait après la mise en minorité du Président sortant du SPD, Franz Müntefering, qui a décidé de ne pas se représenter à la tête du parti. La candidature de Matthias Platzeck à la présidence du SPD doit être encore ratifiée lors du congrès du parti ce mois-ci. La crise chez les sociaux-démocrates a eu un premier effet déstabilisateur sur la future grande coalition, puisque mardi le conservateur bavarois Edmund Stoiber a décidé de se retirer du gouvernement désigné d’Angela Merkel et de rester à la tête de sa Bavière natale. La future Chancelière conservatrice Angela Merkel, elle, s’est montrée rassurante mardi soir : “Nous devons honorer la décision des électeurs, mais cela veut dire que les négociations vont être très dures sur les grandes questions, et je reste déterminée pour trouver une grande coalition viable.” Une grande coalition à laquelle devrait toujours participer Franz Müntefering, le président sortant du SPD et vice-chancelier désigné.