DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Argentine : une colère qui tourne à l'émeute

Vous lisez:

Argentine : une colère qui tourne à l'émeute

Taille du texte Aa Aa

Des Argentins qui semblent être à bout de nerfs. La colère des passagers d’un train de banlieue dans la capitale, Buenos Aires, a totalement dégénéré. Rendus furieux par un retard dû à une panne, ils ont mis le feu aux wagons puis se sont livrés à des batailles de rue avec les policiers. La gare de banlieue et un fourgon de police ont également été incendiés. Selon le ministre argentin de l’Intérieur, des manifestants d’extrême gauche ont épaulé les passagers révoltés. “Ils peuvent être en colère, on peut le comprendre, réagit le ministre, mais personne dans le monde met pour autant le feu à un train et à une gare”.

Ces violences, parmi les plus graves à Buenos Aires depuis les émeutes lors de la crise économique de 2001-2002, ont duré plus de cinq heures. 87 personnes ont été interpellées. L‘évènement se produit à deux jours de l’ouverture du sommet des Amériques en Argentine, sommet auquel doit participer le président des Etats-Unis.