DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau coup dur pour Tony Blair

Vous lisez:

Nouveau coup dur pour Tony Blair

Taille du texte Aa Aa

La démission de Blunkett n’arrange pas les affaires de Tony Blair, déjà confronté à une fronde sans précédent des parlementaires travaillistes. A la chambre des Communes ce mercredi, le chef de file des conservateurs en a profité pour “tourner le couteau dans la plaie”.

Le Premier ministre britannique a dû s’expliquer : “L’accusation la plus sérieuse, a déclaré Tony Blair, concernait des discussions que M. Blunkett aurait eu avec les membres de la direction d’une entreprise de génie génétique pendant qu’il était membre du gouvernement, afin de passer des contrats avec le ministère du Travail. Si cette accusation s‘était révélée vraie, cela aurait été certainement un délit mais j’ai enquêté et j’ai trouvé que c‘était totalement faux”. David Blunkett avait déjà dû abandonner le portefeuille de l’Intérieur fin 2004. Il était accusé d’avoir facilité l’obtention d’un visa pour la nounou de sa maîtresse.