DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : la violence s'implante en région parisienne

Vous lisez:

France : la violence s'implante en région parisienne

Taille du texte Aa Aa

La flambée de violence dans la banlieue de Paris est loin d‘être éteinte. La Seine-Saint-Denis particulièrement a vécu une septième nuit très agitée. La moitié des quarante communes du département ont souffert. En tout, environ 270 véhicules ont brûlé dans cinq départements de la région parisienne. Des incendies encore plus spectaculaires ont dévasté des écoles, des centres commerciaux, des concessionnaires automobiles. Et partout, des groupes de jeunes casseurs ont nargué sans arrêt les policiers français.

En Seine-Saint-Denis toujours, forces de l’ordre et pompiers ont essuyé quatre tirs à balles réelles. Ces tirs n’ont fait aucun blessé. En revanche, une dizaine de personnes ont été légèrement blessées par des jets de projectiles. Les habitants des banlieues, pris au piège, ne sont pas surpris. Face aux députés mercredi, le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy a gardé son style, ferme et déterminé. Les maires des localités ou règne la violence, qu’ils soient de droite ou de gauche, ont choisi l’apaisement. Celui de Clichy-sous-Bois, d’où tout est parti, a rendu visite à ses citoyens musulmans à la mosquée.