DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les "sites noirs" américains inquiètent Bruxelles

Vous lisez:

Les "sites noirs" américains inquiètent Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne s’inquiète de l‘éventuelle existence de prisons américaines sur son territoire. Selon l’organisation américaine de défense des droits de l’homme Human Rights Watch, la CIA possèderait des prisons secrètes dans huit pays dont la Pologne, membre de l’Union, et la Roumanie, candidate à l’adhésion.

Selon le porte-parole du Commissaire à la justice : “La seule chose que l’on puisse dire c’est que les 25 pays membres de l’Union ont signé une convention européenne des droits de l’Homme et une convention contre la torture. Ils doivent les respecter”. Selon le Washington Post, la CIA a mis en place un réseau de prisons secrètes appelés “sites noirs” après les attentats du 11 septembre pour y détenir des terroristes présumés d’Al-Qaïda. D’après un membre de la Croix-Rouge, l’organisation pourrait intervenir dans ce dossier : “Nous savons qu’il existe un certain nombre de personnes retenues dans différents centres de détention secrets. Nous avons d’ores et déjà demandé le droit d’accéder aux sites et à tous les détenus de ce que l’on appelle la guerre contre la terreur”. Les Etats-Unis n’ont pas commenté ces informations. En revanche les gouvernements polonais et roumain, fidèles alliés de Washington dans le conflit irakien, ont démenti l’existence de prisons américaines sur leur territoire.