DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Politique monétaire inchangée pour la BCE

Vous lisez:

Politique monétaire inchangée pour la BCE

Taille du texte Aa Aa

La Banque centrale européenne continue sans surprise d’observer le statu quo monétaire et le conseil des gouverneurs, présidé par le président de la BCE Jean-Claude Trichet a opté une nouvelle fois jeudi pour l’immobilisme en conservant la taux directeur de la Banque centrale européenne à 2% : le niveau en vigueur au sein de l’Union depuis juin 2003. La comparaison avec la Réserve fédérale est éloquente : la banque centrale américaine a augmenté à 12 reprises le loyer de l’argent aux Etats Unis depuis juin 2004 et le taux directeur de la Fed est aujourd’hui à 4%.

“Je l’ai déjà dit à plusieurs reprises : nous n’avons dit à personne que nous ne bougerions pas, a commenté Jean-Claude Trichet après le statu quo. Nous pensons a-t-il poursuivi, que les taux d’intérêt actuels sont toujours appropriés, mais une grande vigilance est nécessaire pour faire face aux risques d’inflation”.Ce n’est une secret pour personne : la BCE est préoccupée comme la Réserve Fédérale par la flambée des prix du brut et la hausse des prix.

Mais alors que la banque centrale des Etats Unis n’hésite pas a relever le loyer de l’argent – la dernière hausse date de mardi dernier – la BCE veut faire fructifier les premiers signes de reprise économique enregistrés récemment en Europe malgré la hausse de l’inflation. Pourtant le dernier chiffre de croissance publié par l’OCDE qui regroupe les 30 pays les plus riches laisse apparaître une inflation moyenne de 3,3% sur un an en septembre, contre 2,8% en aout. Difficile dans ces conditions de restrer très longtemps avec un taux d’intérêt directeur à 2%.