DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Justice et fermeté" le mot d'ordre du gouvernement français face aux émeutiers

Vous lisez:

"Justice et fermeté" le mot d'ordre du gouvernement français face aux émeutiers

Taille du texte Aa Aa

Après la région parisienne, les violences et les dégradations se propagent désormais à la province. Une trentaine de véhicules ont été incendiés à Dijon, en Seine-Maritime et dans les Bouches-du-Rhône. Une centaine d’autres l’ont été en Seine-saint-Denis. Dans ce département, 300 policiers et près de 1000 CRS avaient été déployés. Un entrepôt de bus a été détruit à Trappes, des transports publics caillassés à Stains, de brefs échauffourées ont opposé forces de l’ordre et émeutiers aux Mureaux, dans les Yvelines, cinq policiers ont été blessés par des tirs de projectiles et une vingtaine d’interpellations ont eu lieu. L’Essonne et le Val d’oise ont également été touchés, au total ce sont près de 400 véhicules qui ont brulés cette nuit. De nouvelles violences qui interviennent alors que se développe une polémique sur le caractère plus ou moins spontané de ces troubles.

“Je refuse que les bandes organisées fassent la loi dans certains quartiers, je refuse que les réseaux du crime et des trafics de drogue profitent des désordres pour prospérer…” a déclaré Dominique de Villepin. Le Premier ministre et son ministre de l’Intérieur ont réuni à Matignon les élus des communes concernées. Nicolas Sarkozy, a par ailleurs rencontré les familles des deux jeunes victimes de Clichy-sous-bois. Une pré-rapport de la police des polices établit qu’ils n‘étaient pas poursuivis par des policiers au moment de l’accident qui leur a coûté la vie. A l’instar de l’Imam d’Aulnay-sous-bois, les responsables musulmans ont multiplié les appels au calme. Nombreux sont ceux qui craignent une stigmatisation de leur communauté. A l’occasion de l’Aïd-el-Fitr, la fête qui marque la fin du ramadam, le maire de Clichy-sous-bois, d’où sont parties les émeutes jeudi dernier, s’est rendu à la mosquée pour participer à la prière aux côtés des fidèles.