DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le dossier du terminal de Rafah entre les mains des Israéliens et des Européens

Vous lisez:

Le dossier du terminal de Rafah entre les mains des Israéliens et des Européens

Taille du texte Aa Aa

A Tel Aviv, une table ronde réunit Marc Otte l‘émissaire européen au Proche-Orient et Shimon Péres, le vice-Premier ministre israélien. Ils doivent se mettre d’accord sur les pouvoirs dont disposeront les observateurs européens qui vont superviser le passage des voyageurs palestiniens. Mardi, une première étape a été franchie: l’Etat hébreu et l’Egypte ont décidé de rouvrir le terminal de Rafah et accepté une présence européenne. Ce terminal est le seul point de passage permettant aux Palestiniens d’entrer ou de sortir de la bande de Gaza sans passer par Israël. Aucune date n’a encore été arrêtée. Ce dossier est en suspens depuis le retrait israélien de la bande de Gaza en septembre. Pour Shimon Péres, ce retrait ne sera total que lorsque la question de Rafah sera réglée. Après les Israéliens, Marc Otte doit rencontrer le Premier ministre palestinien à Ramallah.