DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Première conférence sur la grippe aviaire à l'échelle mondiale

Vous lisez:

Première conférence sur la grippe aviaire à l'échelle mondiale

Taille du texte Aa Aa

400 personnes, experts et ministres de la Santé et de l’Agriculture des pays touchés, sont réunis pour trois jours au siège de l’Organisation mondiale de la santé à Genève. L’agence de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture et la Banque mondiale notamment prêtent main forte à l’OMS. Durant cette conférence, un plan d’action d’urgence contre la grippe aviaire devrait être adopté : il visera à contrôler voire à éradiquer la maladie chez les animaux afin d’empêcher toute transmission à l’homme.

Un nouveau cas de virus H5N1, le plus dangereux, a été découvert dans un élevage en Russie, pays ou huit régions administratives sont déjà affectées. En Turquie, la mort massive de volailles dans l’ouest du pays inquiète de nouveau les autorités. La Chine invite l’OMS à venir examiner trois cas suspects de maladie parmi des personnes vivant près d’un foyer de grippe aviaire dans une province du sud. Pendant ce temps, dans une province du nord-est contaminée, l’abattage des volailles est sans précédent.