DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Azerbaïdjan : démonstration de force de l'opposition

Vous lisez:

Azerbaïdjan : démonstration de force de l'opposition

Taille du texte Aa Aa

C’est la première épreuve de force, affirme l’opposition en Azerbaïdjan, mais pas la dernière. Au moins 15.000 personnes se sont mobilisées ce mercredi dans la capitale, Bakou, afin de réclamer l’annulation des élections législatives controversées de dimanche dernier ou la démission du gouvernement.

Les deux coalitions antigouvernementales promettent de mener d’autres actions massives et leurs chefs ont mis fin à cette grande manifestation à l’heure fixée car ils ne voulaient pas donner prétexte à des violences. D’impressionnantes forces de sécurité avaient en effet été déployées près de la place presque comble de la Victoire, dans le nord de la capitale.

“Nous demandons l’annulation des législatives, a déclaré un responsable de l’un des partis d’opposition, et nous allons pour cela poursuivre le processus légal de contestation. Mais dans le même temps, nos manifestations vont continuer jusqu‘à ce que les autorités acceptent d’annuler le scrutin”.

Selon les résultats officiels de ces élections, le parti au pouvoir en Azerbaïdjan a obtenu la majorité absolue au Parlement mais les observateurs occidentaux continuent de dénoncer des fraudes. L’opposition reprend la couleur orange, symbole de la révolution ukrainienne, à son compte mais c’est loin d‘être gagné. Le président Aliev ne semble pas vouloir trouver un compromis.