DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les violences moins nombreuses en France

Vous lisez:

Les violences moins nombreuses en France

Taille du texte Aa Aa

Serait-ce l’amorce d’une décrue ? En France, les violences ont connu une réelle baisse. Au cours de la nuit, 280 interpellations ont été enregistrées, 617 véhicules ont été brûlés, des chiffres inférieurs aux soirées précédentes. Une fois encore, les dégradations semblent être plus importantes en province que dans la région parisienne à l’image des échauffourées qui ont, une nouvelle fois, eu Toulouse pour cadre. A Lyon, le trafic des transports en commun a été interrompu peu après 22h sur l’ensemble du réseau après notamment le jet d’un cocktail Molotov contre une station de métro. Le décret instituant l‘état d’urgence “à compter du 9 novembre 2005 à zéro heure” a été publié par le Journal officiel. La préfecture de la Somme et plusieurs mairies n’avaient pas attendu cette publication pour instaurer un couvre-feu, à l’instar d’Amiens. Nicolas Sarkozy, quant à lui, a continué à arpenter le pays. Le ministre de l’Intérieur s’est rendu au sein d’un commissariat de police de Toulouse. Objectif, apporter son soutien aux services d’ordre à qui l’on prône la retenue. Nicolas Sarkozy avait précisé que la mise en oeuvre du couvre-feu ferait l’objet d’une “application mesurée” qui ne mettra “en cause la liberté de personne”.