DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coup de théâtre aux primaires du parti travailliste israélien

Vous lisez:

Coup de théâtre aux primaires du parti travailliste israélien

Taille du texte Aa Aa

Enorme surprise au Parti travailliste en Israël avec l‘élection d’Amir Peretz à la tête du parti Cette victoire dans ses primaires risque de bousculer le paysage politique israélien puisque Peretz est opposé à la coalition que son parti a composé avec le Likoud d’Ariel Sharon.

Le grand perdant n’est autre que Shimon Peres. A 82 ans, il s‘était représenté pour conserver la tête du parti et devenir candidat au poste de Premier ministre lors des élections législatives de l’an prochain. Shimon Peres, figure historique des travaillistes israéliens, a évoqué cette nuit des irrégularités mais à l’aube, la commission électorale du parti avalisait l‘élection. Pertz recueille 42 pour cent des votes, contre 39 pour Peres. C’est un coup de tonnerre en Israël. Peres, prix Nobel de la paix 1994 pour les accords d’Oslo avec les palestiniens, entendait poursuivre l’alliance avec la droite et le Premier ministre Sharon. Peretz est lui dans une stratégie de rupture, dénonçant en particulier la politique sociale du gouvernement.