DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël : le nouveau leader travailliste fait trembler le gouvernement

Vous lisez:

Israël : le nouveau leader travailliste fait trembler le gouvernement

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre Ariel Sharon a repoussé à jeudi l’entretien qu’il devait avoir aujourd’hui avec Amer Peretz, nouveau chef de file des travaillistes, pour évoquer le retrait du parti de gauche de la coalition gouvernementale. Quelques jours qui font la différence pour Peretz. Ce dernier menace de faire voter la dissolution du Parlement dès mercredi.

La ministre de l’Education, Livor Limnat, est membre du Likoud et proche de Sharon. Elle n’apprécie guère la méthode : “Bien qu’Amir Peretz pense qu’il peut dicter notre programme politique, il ne le dictera pas”, explique-t-elle. “Le Likoud est plus déterminé et plus uni que jamais. Nous allons gagner les prochaines élections que ce soit en mai ou en novembre prochain”, conclue la ministre. Amir Peretz pourrait faire voter la dissolution proposée par le Parti national religieux dans le but de provoquer des élections anticipées. Le temps presse :si la proposition n’est pas votée mercredi, elle ne pourra plus être soumise avant 6 mois. L‘élection d’Amir Peretz face au leader historique Shimon Perez a surpris l’opinion publique, jeudi dernier. Perez fut le bras doit d’un autre héraut de la gauche israélienne : Yitzhak Rabin. Ils étaient près de 200000, hier à Tel Aviv, à rendre hommage à l’ancien Premier ministre israélien assassiné il y a 10 ans, selon le calendrier hébraïque, par un extrémiste juif.