DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise des banllieues : Jacques Chirac propose le "service civil volontaire"

Vous lisez:

Crise des banllieues : Jacques Chirac propose le "service civil volontaire"

Taille du texte Aa Aa

Pour la première fois en 19 jours, le Président français s’est solennellement adressé aux Français. Il a prôné la compréhension et la fermeté tout en annonçant la création du “service civil volontaire”.

Lunettes sur le nez, Jacques Chirac s’est adressé pour la première fois directement aux Français lundi soir, dans une allocution solennelle à la télévision sur les violences en France, dénonçant la “discrimination” et justifiant le “nécessaire” prolongement pour trois mois de l‘état d’urgence. Il a dit comprendre le mal-être des jeunes des banlieues, la “crise de repères”, la “crise d’identité” et a annoncé la “création d’un service civil volontaire” pour 50.000 jeunes qui auraient ainsi accès à formation et assistance. Pendant leur formation, ils toucheront le salaire minimum (le “smic”, en France). Le Président de la République française en a appelé au respect de la diversité, car tous les jeunes des quartiers difficiles sont tous “des filles et des fils de la République”. Mais dans la République, il y a des règles : “Quand on appartient à notre communauté nationale, on en respecte les règles. Les enfants, les adolescents ont besoin de valeurs de repères. L’autorité parentale est capitale. les familles doivent prendre toutes leurs responsabilités. Celles qui s’y refusent doivent être sanctionnées comme la loi le prévoit. Celles qui connaissent de grandes difficultés doivent en revanche être activement soutenues. Ce qui est en jeu c’est la respect de la loi mais aussi la réussite de notre politique d’intégration”.