DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Terminal de Rafah : un accord "en vue" entre Palestiniens et Israéliens

Vous lisez:

Terminal de Rafah : un accord "en vue" entre Palestiniens et Israéliens

Taille du texte Aa Aa

Ouvrir le terminal de Rafah, entre la Bande de Gaza et l’Egypte : oui, Israéliens et Palestiniens seraient enfin sur le point de se mettre d’accord. Une annonce optimiste, émanant du camp palestinien, à l’issue de discussions avec la chef de la diplomatie américaine, Condoleeza Rice, qui a souligné à Ramallah l’importance de la liberté de mouvement, en général : “C’est très important pour les civils, dans leur vie quotidienne, de pouvoir se déplacer librement entre Gaza et la Cisjordanie”, a-t-elle expliqué.

Condoleeza Rice a également discuté avec le camp israélien. C’est Tel-Aviv qui contrôle les frontières et l’espace aérien de Gaza, depuis septembre, malgré le retrait des soldats israéliens de ce territoire. Et avant de céder la place aux autorités palestiniennes, Israël exige notamment l’installation de caméras de surveillance au terminal. Le but : pouvoir surveiller le va-et-vient des Palestiniens à ce point de passage stratégique, véritable ouverture sur le monde extérieur pour la population palestinienne, mais aussi pour les miliciens. Pour l’heure, la seule chose sur laquelle tout le monde est d’accord, c’est la présence d’une cinquantaine d’observateurs européens à Rafah. Ils sont d’ores et déjà sur le départ et pourraient entamer leur mission dès la semaine prochaine. Condoleeza Rice, elle, a décidé de prolonger sa présence sur place avec pour espoir de finaliser l’accord.