DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet mondial sur la société de l'information à Tunis

Vous lisez:

Sommet mondial sur la société de l'information à Tunis

Taille du texte Aa Aa

Liberté d’expression et contrôle de l’internet en toile de fond du sommet sur la société de l’information. Ce mercredi, à Tunis, une cinquantaine de chefs d’Etats ou de gouvernements et plus de 15 000 participants, sont attendus. Objectif : se donner les moyens de relier tous les villages du monde à l’internet en 2015. Un objectif noble mais mis de côté par deux problèmes. Premièrement, le contrôle d’internet, qui oppose les Etats-Unis au reste du monde. La supervision de la toile relève d’une société californienne, l’Icann, elle-même liée à l’administration américaine. Les Européens souhaiteraient qu’elle relève de l’ONU. Deuxièmement, la liberté d’expression. L’organisation même du sommet à Tunis a créé la polémique. Le secrétaire général de l’ONU Kofi annan a tenu à rencontrer le président tunisien Ben Ali pour parler de la liberté de la presse. Ces derniers jours, des journalistes de la télévision belge, de TV5 et du quotidien Libération, ont été agressé à Tunis alors qu’ils enquêtaient sur les droits de l’homme et la liberté d’expression.