DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France: l'accalmie se confirme dans les banlieues

Vous lisez:

France: l'accalmie se confirme dans les banlieues

Taille du texte Aa Aa

La nuit a été beaucoup moins destructrice que les précédentes notamment en Ile-de-France, moins de 200 véhicules incendiés dans tout le pays. Mais c’est toujours l’incompréhension pour certains habitants. Même si un retour à l’apaisement est visible, le Premier ministre Dominique de Villepin estime que la situation reste difficile. C’est pourquoi mardi soir, les députés ont adopté le projet de loi qui prolonge jusqu’en janvier l‘état d’urgence. Le texte doit être voté ce mercredi au Sénat avant d’entrer en application lundi. A l’Assemblée, Nicolas Sarkozy, le ministre de l’Intérieur a fait une mise au point : “Nous sommes en présence d’une des crises urbaines les plus aiguës et les plus complexes que nous ayons eu à affronter. Les quartiers ce n’est pas la France d‘à côté, les quartiers ce n’est pas la France de la télévision, les quartiers c’est la France telle qu’elle est, telle que nous l’avons construite et telle que nous l’avons gérée depuis 30 ans.”

Pour la première fois mardi, le chef du gouvernement s’est rendu dans l’une des cités touchées par les violences à Aulnay-sous-Bois en région parisienne. Il y a délivré un message de fermeté et de responsabilité.