DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouverture du sommet de l'Asie-Pacifique sur fond de violence

Vous lisez:

Ouverture du sommet de l'Asie-Pacifique sur fond de violence

Taille du texte Aa Aa

Barres de fer et bâtons de bambou contre boucliers et canons à eau. L’ambiance est extrêmement tendue à Pusan, en Corée du Sud, ou s’est ouvert ce vendredi le sommet annuel des dirigeants de l’Asie-Pacifique. Des altermondialistes, hostiles à l’agenda libéral du forum de Coopération économique, se sont affrontés violemment avec les forces sud-coréennes anti-émeutes. Au moins deux manifestants ont été blessés.

Durant deux jours, les 21 membres du forum de Coopération économique vont tenter de sauver de l‘échec la libéralisation du commerce et vont aussi débattre de la menace grandissante de la grippe aviaire. Tous les dirigeants, dont les présidents américain, chinois et russe ont été accueillis dans le centre de conférences par le président sud-coréen Roh Moo-hyun. La Corée du Sud a révélé ce vendredi qu’elle entendait réduire d’un tiers ses effectifs militaires en Irak. Les Etats-Unis ont exprimé une certaine surprise de ne pas avoir été informés. Le président Bush a déjà eu un entretien avec son homologue russe Vladimir Poutine. Il s’agissait de gommer les différences de vue sur l’armement nucléaire de la Corée du Nord et de trouver un accord pour empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire.